I- C'est quoi l'URBEX?

L’exploration urbaine, ou en abrégé « l’urbex » de l’anglais Urban Exploration, est une activité qui consiste à visiter des lieux construits et abandonnés par les hommes. Au Portugal, énormément de biens sont laissés à l’abandon, environ 14% de la totalité des logements du pays, 700.000 logements pour être plus précis. A cela il faut rajouter les bâtiments industriels, commerciaux ou militaires qui sont abandonnés.  
Beaucoup de gens s’intéressent à l’urbex, on peut estimer que le mouvement est parti de San Francisco dans les années 70 avec un club de passionnés appelé The Suicide Club. Visiter des ruines, des souterrains, des refuges, mais aussi des châteaux, des maisons, des immeubles, voire même des villes ou villages qui sont à l’abandons intéressent beaucoup nos aventuriers qui ont soif d’histoire et de découverte.
Le profil des explorateurs Urbex sont assez variés : passionnés de photo principalement, mais aussi d’histoire, nostalgiques du passé, ou simples touristes prenant plaisir à découvrir des lieux atypiques, uniques et malheureusement abandonnés par leurs propriétaires.
Cette pratique s’est faite connaître grâce à l’émergence des réseaux sociaux. Malheureusement elle n’est pas toujours pratiquée dans la légalité, dans certains pays elle est très règlementée et encadrée, des évènements sont mêmes organisés en son honneur comme par exemple l’OPEX au Canada. 
Le code d’éthique des Urbexeur est de ne laisser aucune trace de son passage : visiter sans toucher, sans dégrader ou sans emporter quoique ce soit. Malheureusement tout le monde ne partage pas cette philosophie et beaucoup de bâtiments abandonnés ainsi sont dégradés et pillés… 

II- L'URBEX sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui on parle de plus en plus de l’urbex grâce aux moyens de communications qui se développent massivement et aux nouvelles technologies. De nombreux sites internet ont été créé dans le but de présenter des endroits abandonnés en donnant des localisations et des photos. Grâce à Google Street View notamment et d’autres moteurs de recherches, beaucoup de regroupement autour de l’urbex se préparent via les forums et réseaux sociaux. 

Les jeunes des dernières générations passionnés d’urbex ont eux aussi décidé de se prendre en photo et de se filmer durant leurs aventures pour les partager à leur communauté sur leur chaîne Youtube, blog, et / ou leurs réseaux sociaux.

Les médias sociaux ont permis à l’ensemble des urbexeurs répartis dans le monde entier de pouvoir communiquer et d’échanger sur leurs découvertes, et parfois même de se retrouver pour explorer des lieux ensemble. Les groupes d’explorateurs se forment autour des différentes motivations de chacun, certains sont portés sur l’aspect historique, l’ancien et l’abandonné. Pour d’autres, ce sera l’aspect « caché » des villes modernes. D’autres encore seront motivé par l’aspect artistique, c’est-à-dire la vidéo et la photographie



Voici quelques influenceurs que nous suivons chez De Brito Properties et qui sont passionnés par cette activité notamment au Portugal : 

André Ramolho :

André est un blogger passionné d’urbex depuis 2014. Une expérience avec des amis dans une discothèque abandonnée lui a donné envie de rentrer dans cette aventure. Etant passionné de photographie, cette activité prend tout son sens à ses yeux et il décide donc de la partager avec le reste du monde sur son blog Abandonados
André dit qu’il voit du potentiel photographique dans chacun des endroits abandonnés qu’il visite, mais qu’il aime par-dessus tout chercher et trouver l’histoire de ces endroits, savoir à quoi ils servaient et pourquoi on ne s’en sert plus aujourd’hui. 

Aujourd’hui André compte une centaine de lieux abandonnés visités à son actif. 

Dans le futur il souhaite trouver d’autre endroit à découvrir pour pouvoir raconter leurs histoires.

Vous pouvez retrouver ses aventures sur son blog : Abandonados

Daniel Pereira :

Daniel est un influenceur connu notamment sur YouTube qui partage ses aventures dans des lieux abandonnés. Pour lui, l’urbex c’est depuis l’enfance. A 6 ans, il allait déjà visiter des vieux manoirs abandonnés. En grandissant il a commencé à chercher par lui-même les endroits abandonnés où il pouvait s’aventurer.

Daniel est passionné de photographie, d’architecture, de vieux endroits et d’aventure, on le ressent fortement dans les contenus qu’il partage. 

Aujourd’hui, à seulement 16 ans, il compte environ 200 endroits abandonnés à son actif. Pour lui, chaque lieu possède sa propre valeur ainsi que sa propre beauté, mais il avoue quand même avoir beaucoup de sites en France et en Espagne qu’il souhaiterait visiter, ainsi que Chernobyl.

Vous pouvez trouver Daniel sur Youtube et ses différents comptes instagram : 


III- Pourquoi De Brito Properties s'intéresse à l'urbex?

Nous avons pris goût comme les Urbexeurs, ces explorateurs modernes, à découvrir ces lieux abandonnés le week-end ou lors de déplacements pour faire des visites où nous prenons le temps au passage de nous arrêter pour entrer et tomber sous le charme d’une ruine abandonnée.

Comme beaucoup d’urbexeurs, après la découverte nous regrettons l’état dans lequel se trouve le bien, essayons de comprendre pourquoi il est abandonné et imaginons des reconversions. De par notre métier, nous avons une responsabilité accrue : comment peut-on aider à sauver ces lieux ? Beaucoup trop de biens sont à l’abandon au Portugal, pour des raisons d’héritages compliqués, ou manque de moyens. Il suffirait de les rénover ou bien les rafraîchir pour leur permettre de retrouver leur splendeur…

Aujourd’hui notre portefeuille de clients s’étend à l’international et les demandes sont très diverses et variées. De Brito Properties souhaite contribuer à la préservation du patrimoine architectural portugais en aguillant les investissements vers ces biens perdus et abandonnés aujourd’hui. 

Si vous souhaitez aider à récupérer le patrimoine abandonné contactez nous : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous avons récemment posté un article sur le sujet sur notre page Facebook « Français au Portugal », voici le lien ci-dessous si vous souhaitez en savoir plus (article en portugais) : 

https://www.facebook.com/groups/2163333243887987/permalink/2833808833507088  

Authentic Tradition

Travaillez avec un chasseur de BienS

Vous n’avez pas trouvé le bien qui correspond à vos souhaits sur notre site?
Laissez nous vos critères et nous vous proposerons une sélection
après recherches sur le marché pour vous.